Les 10 meilleures choses à faire à Valence, France

Les 10 meilleures choses à faire à Valence, France
Les 10 meilleures choses à faire à Valence, France

Valence est située au sud-est de la France, sur la rive gauche du Rhône. Le mot Valence vient du latin Valentia qui signifie « force » ou « capacité ». À l’époque romaine, elle était connue sous le nom de Valentia, Julia. Elle est également désignée comme la porte du sud de la France. Ses habitants sont connus sous le nom de Valentinois.

L’ancienne ville de Valence était une ville gallo-romaine. Le dicton local « à Valence le Midi commence », qui signifie « à Valence le Midi commence », rend hommage à la culture méridionale de la ville. Partagez le riche patrimoine de Valence en participant à ces 10 activités amusantes à faire à Valence.

1. Le Musée d’Art et d’Archéologie, Valence

Le musée est situé dans le palais épiscopal et a été créé en 1850. Le musée est divisé en deux sections ; le secteur archéologique, il retrace l’histoire des peuples de la moyenne vallée du Rhône et leur évolution à travers les années jusqu’à l’époque moderne ; le secteur artistique, il expose des peintures, des dessins et des arts décoratifs.

Pendant votre visite du musée, prenez également le temps d’apprécier l’ancien palais épiscopal massif qui a été bien préservé. Le palais offre une vue étonnante car il surplombe le Rhône qui serpente le long de son cours. Promenez-vous dans la cour du palais et détendez-vous dans le jardin. Profitez d’un voyage relaxant mais néanmoins instructif dans ce musée unique en son genre.

2. La cathédrale de Valence

C’est une église catholique romaine de style roman qui a été achevée au 12ème siècle sous la direction de l’évêque Gontard. La cathédrale est dédiée à Saint Apollinaire. A l’origine, la cathédrale était dédiée à Saint Cornelius et Cyprien. En 1095, elle a été reconsacrée à saint Apollinaire par le pape Urbain II lors de la consécration de la cathédrale. Elle est le siège de l’évêque de Valence.

L’église a subi des dommages pendant les guerres de Religion françaises et la cathédrale actuelle est le résultat de la restauration du 17ème siècle. Heureusement, le porche et la tour en pierre qui le surmonte proviennent de l’église du 12e siècle. L’église abrite le monument de Pie VI, qui est mort pendant son emprisonnement à Valence.

3. La Maison des Têtes

Cela se traduit par la maison des têtes en anglais. C’est un beau bâtiment qui attire l’attention avec sa façade décorative caractérisée par le style gothique flamboyant. Le bâtiment est recouvert de nombreux sculpteurs qui feront que vos yeux s’esquiveront d’un endroit à l’autre avec l’excitation de découvrir quelque chose de nouveau. La maison a été classée monument historique en 1980.

Le bâtiment a été construit entre 1528 et 1532 par le professeur Antoine de Dorne. Les images figuratives qui ornent le bâtiment sont des allégories des vents, sous la forme de quatre visages aux joues gonflées d’air pour symboliser les quatre points cardinaux ; du Temps et de la Fortune, représentés par un homme et une femme entièrement nus ; du droit, de la théologie et de la médecine.

4. Le Parc Jouvet

Ce paradis vert de 7 hectares est situé sur les rives du Rhône. Il s’agit d’un jardin botanique nommé d’après Théodore Jouvet, dont la généreuse donation à la ville de Valence a permis à cette dernière d’acheter le terrain. Le jardin est un amalgame entre le style français et le style anglais. Le parc a été ouvert au public en 1905.

Le parc compte au moins 700 arbres, dont certains viennent d’aussi loin que l’Inde, comme le lilas indien. Le jardin est bien entretenu et il y a beaucoup d’espaces verts pour diverses activités comme les bains de soleil, les promenades ou les pique-niques. Il y a également une grande aire de jeux pour les plus jeunes.

5. Le Château de Crussol

Le château de Crussol est un château en pierre calcaire du 12e siècle qui a actuellement besoin d’une restauration urgente. Il est situé au bord d’une falaise sur la colline de Crussol, à 200 mètres de hauteur. Le site a été classé monument historique en 1927.

La légende raconte que lorsque Napoléon était un jeune officier de l’armée à Valence, il a failli perdre la vie lors de la dangereuse ascension de la rive opposée du Rhône jusqu’au sommet du château de Crussol.

Ne laissez pas l’état actuel du château vous décourager, le château a tellement plus à offrir. Dégourdissez-vous les jambes en marchant jusqu’au château et en grimpant sur les ruines substantielles pour essayer d’imaginer à quoi pouvait ressembler le château. Appréciez la vue aérienne à 360 degrés de la végétation en contrebas.

6. Le kiosque Peynet

C’est l’un des points de repère les plus célèbres de Valence. En 1942, assis sur un banc, Raymond Peynet dessine devant lui le kiosque à musique de Valence avec un petit violoniste jouant seul sur les marches et une petite fille qui l’écoute. Charmé par la photo Max Favalelli nomme le dessin Les amoureux de Peynet Les amoureux de Peynet ont été utilisés dans le monde entier pour symboliser l’amour. Brassens n’aurait pas écrit « les bancs publics » sans ces deux amants.

Le très apprécié kiosque à musique Peynet se dresse sur le Champ de Mars et a été conçu par l’architecte Poitoux en 1890.

7. L’hôtel Dupré-Latpor

Cet hôtel a été construit par la famille Genas, une famille de marchands enrichie par le commerce du sel, rue Perollerie. Cependant, le bâtiment tient son nom de François Dupré qui l’a acheté en 1760. L’hôtel a été classé monument historique français en 1927.

Le bâtiment est de style Renaissance avec une impressionnante cour et une tourelle d’escalier. L’hôtel particulier a été construit en pierre de molasse.

8. Eglise Saint Jean Baptiste de Valence

L’église Saint Jean Baptiste est une église catholique de style roman construite en pierre de Saône à la place de l’église Saint Andeol. Elle fut l’un des premiers lieux de culte chrétiens dans une Valence alors en plein développement. La période exacte de la construction de l’église est inconnue mais on pense qu’elle a été construite au cours du haut Moyen Âge. L’église est classée monument historique depuis le 4 août 1978.

L’église est perchée au point le plus élevé de la ville, signe de son ancienneté. Pendant les guerres de religion, l’église Saint-Jean a été incendiée par des protestants armés. En 1720, l’église a été reconstruite sur décision de l’évêque de Valence, M Jean Catela. A l’intérieur de l’église, une table offerte par Napoléon III représente la vierge.

9. Pendentif de Valence

Le Pendentif de Valence est un monument funéraire de style Renaissance situé sur la place du Pendue construit en 1548 à la mémoire du chanoine Mistral, une riche famille de marchands. Le monument funéraire se trouve dans le faisceau de la cathédrale Saint Apollinaire. Il a été construit avec de la mélasse. Il a été classé monument historique en 1840.

A l’origine, le monument était orné de vitraux, d’auvents et de clôtures en fer forgé mais il a été fortement endommagé par les guerres de religion. Vers 1630, Madeleine de Vaches le fait restaurer. A sa mort, le monument est laissé à l’abandon et vendu. Le monument est revendu plusieurs fois avant que la ville de Valence ne le rachète et le déclare monument classé.

10. La fontaine monumentale de Valence

La fontaine monumentale est située à l’angle du boulevard Bancel et Maurice Clerc et date de 1887. Elle a été conçue et construite par l’architecte Eugène Poitoux. Elle a remplacé une ancienne fontaine de la liberté brisant ses chaînes qui fut détruite sous le 2nd empire. La fontaine est construite en pierre d’échaillon, en calcaire de Chomérac et en pierre de Crussol.

La nouvelle fontaine avait un génie avec des ailes et un miroir dans sa main mais elle a été détruite par une tempête en 1954. En 2005, la fontaine a été restaurée et légèrement déplacée. Le génie a retrouvé sa grâce d’antan. Pour visiter Valence et ses environs, pensez à louer une voiture avec Roadstr.fr.